Elections 2009, mode d’emploi

Vous avez un peu de mal à vous y retrouver pour ce scrutin régional et européen ? Parcourez ce « question-réponse » et devenez incollable sur ce geste citoyen et responsable !

Publié le mercredi 13 mai 2009
Cet article a reçu 0 commentaire

Pourquoi et pour qui vote-t-on cette fois-ci ?

Quelle est la différence entre un candidat effectif et un candidat suppléant ?

Pourquoi sur les listes régionales n’y a-t-il que 2 candidats effectifs et 4 candidats suppléants ?

Comment émettre un vote valable ?

Comment détermine-t-on qui est élu pour les élections régionales ?

Quel est la différence entre voter « case de tête » et voter pour chacun des candidats de la liste ?

Pourquoi et pour qui vote-t-on cette fois-ci ?

Vous allez recevoir deux bulletins de vote. Un pour les élections régionales, l’autre pour les élections européennes

Elections régionales :

Tous les 5 ans, nous élisons nos députés régionaux.

L’ensemble des Wallons désigneront 75 députés wallons selon une répartition fixée à l’avance par arrondissement. Notre arrondissement, appelé « Neufchâteau-Virton » enverra deux députés au Conseil de la Région Wallonne (implanté à Namur). Dans chaque arrondissement , les électeurs ont donc des bulletins de vote différents pour les élections régionales, et il n’est pas possible de voter pour un candidat sur une liste d’un autre arrondissement. Découvrez tout de suite en cliquant ici la liste complète des candidats ECOLO de notre arrondissement.

Les règles d’organisation de notre système fédéral veulent que les 75 membres du Conseil de la Région Wallonne (ou leur suppléant pour la Communauté Germanophone) fassent également partie du Conseil de la Communauté Française (implanté à Bruxelles), donc les deux élus de notre arrondissement seront à la fois membres de deux conseils distincts ayant chacun différentes compétences et différents niveaux de pouvoir.

Pour rappel, notre pays est divisé en trois régions, et trois communautés qu’il ne faut pas confondre. Ainsi la Région Wallonne englobe les habitants de la communauté française et de la communauté germanophone, tandis que la Région Bruxelles-Capitale est composée d’habitants issus de deux communautés (flamande et francophone).

Elections européennes :

Tous les 5 ans, nous élisons nos parlementaires européens.

Le total des députés européens pour les 27 États membres est de 736 à partir de juin 2009. Avec les nouveaux états membres, la Belgique n’a plus droit qu’à 22 sièges (au lieu de 24) au Parlement européen à partir de juin 2009. Sur ces 22 sièges belges, les Wallons (sauf les habitants de la communauté germanophone) et les Bruxellois francophones pourront élire 8 parlementaires européens. Lors des dernières élections le groupe ECOLO avait obtenu 1 de ces 24 sièges (occupé par Pierre Jonckheere). Cliquez ici pour faire connaissance avec nos candidats. vous y remarquerez notre candidate luxembourgeoise, Cécile Thibaut.

Vers haut de la page

Quelle est la différence entre un candidat effectif et un candidat suppléant ?

Sur une liste, on retrouve des candidats effectifs et suppléants. On peut voter pour plusieurs candidats sur une même liste qu’ils soient suppléants et/ou effectifs.

Les candidats effectifs, s’ils sont élus, prendront place dans une assemblée. Ils assisteront à ses réunions et pourront prendre des décisions. Les suppléants, eux, iront plutôt sur "le banc de touche". Ils sont là, en réserve. Ils ne siègeront qu’en remplacement d’un membre effectif qui ne peut (député élu ministre, maladie grave, décès) ou ne veut plus être présent (démission). Aux élections régionales, les suppléants sont regroupés dans une liste supplémentaire, juste en dessous de la liste des candidats effectifs.

Vers haut de la page

Pourquoi sur les listes régionales n’y a-t-il que 2 candidats effectifs et 4 candidats suppléants ?

Aucune liste ne peut comprendre un nombre de candidats effectifs supérieur à celui des mandats à conférer dans son arrondissement. Pour notre arrondissement, il n’y aura que 2 élus. Il doit être présenté, en même temps que ces candidats effectifs, des candidats suppléants.

Il doit en principe y avoir autant de candidats présentés à la suppléance que de candidats présentés aux mandats effectifs sur une liste ; mais il convient cependant de tenir compte des limitations des règles électorales imposant qu’il y ait un minimum de 4 candidats suppléants si le nombre de candidats présentés aux mandats effectifs est inférieur à 4. Un candidat peut, sur une même liste, être présenté à la fois aux mandats effectifs et à la suppléance.

Vers haut de la page

Comment émettre un vote valable ?

Voter en tête de liste (aussi appelé case de tête)

Lorsque l’électeur choisit de voter en « case de tête », il coche le cercle situé au-dessus de la liste, sous le sigle de la liste. Un vote « case de tête » signifie que l’on est d’accord avec le programme de la liste et surtout l’ordre dans lequel figurent les candidats.

Le vote de préférence

Il est aussi appelé "vote nominal". Dans ce cas-ci, l’électeur vote pour un ou plusieurs candidats figurant sur la même liste choisie. Il coche alors le cercle situé à droite du (ou des) candidats(s) de son choix.

L’électeur peut dans la même liste :

émettre son vote dans la case située en tête de la liste

OU

émettre son vote pour uniquement un ou plusieurs effectifs (votes nominatifs)

OU

émettre son vote pour un ou plusieurs effectifs et un ou plusieurs suppléants (votes nominatifs)

OU

émettre son vote pour uniquement un ou plusieurs suppléants (votes nominatifs)

Attention : si l’électeur a émis un ou plusieurs votes nominatifs, mais qu’il a en même temps émis un vote en case de tête de la même liste, son vote est valable mais son vote case de tête est considéré comme non avenu.

Vers haut de la page

Comment détermine-t-on qui est élu pour les élections régionales ?

Dans notre Province, vu la faible population, et le faible nombre de sièges à pourvoir, l’attribution de ces sièges se fait selon des règles assez complexes, dites règles d’apparentement. En bref, une redistribution des voix obtenues sur les deux arrondissements de notre Province peut influencer fortement le résultat de l’élection dans un arrondissement. Il ne suffit donc pas d’être le meilleur parti dans un arrondissement pour obtenir un ou deux sièges.

Par contre, si un siège est attribué à la liste, et pour déterminer quel candidat sera élu, on comptabilise en premier lieu uniquement les votes de préférence obtenus par chaque candidat. Ceux qui ont reçu un nombre de votes de préférence suffisant pour occuper le siège est élu. A ce moment-là, s’il reste un siège à pourvoir au sein de la liste, on fait intervenir les votes en case de tête. Ceux-ci s’ajoutent alors aux votes de préférence des candidats dans l’ordre proposé sur le bulletin de vote.

Vers haut de la page

Quel est la différence entre voter « case de tête » et voter pour chacun des candidats de la liste ?

En votant pour chacun des candidats, vous apportez une voix au parti, mais aussi votre soutien à chacun des participants de la liste, du premier au dernier.

En votant case de tête, vous apportez une voix au parti, et vous constituez un réservoir de voix à distribuer aux premiers candidats de la liste (dans l’ordre) pour éventuellement atteindre un seuil d’éligibilité.

Vers haut de la page