Elections 2010, mode d’emploi

Vous avez un peu de mal à vous y retrouver pour ce scrutin fédéral anticipé ? Parcourez ce « question-réponse » et devenez incollable sur ce geste citoyen et responsable !

Publié le vendredi 14 mai 2010
Cet article a reçu 0 commentaire

Pourquoi et pour qui vote-t-on cette fois-ci ?

Quelle est la différence entre un candidat effectif et un candidat suppléant ?

Pourquoi sur la liste à la Chambre y a-t-il moins de candidats effectifs que de candidats suppléants ?

Comment émettre un vote valable ?

Comment détermine-t-on qui est élu ?

Quel est la différence entre voter « case de tête » et voter pour chacun des candidats de la liste ?



Pourquoi et pour qui vote-t-on cette fois-ci ?

Vous allez recevoir deux bulletins de vote pour les éléctions législatives anticipées. Un pour le Sénat, l’autre pour la Chambre.


Elections des Sénateurs au suffrage universel direct :

Le Sénat est composé de 71+3 sénateurs pouvant provenir d’une des 4 catégories suivantes :

40 sénateurs élus directement au cours d’élections législatives proportionnelles : 25 sénateurs élus par le collège néerlandophone et 15 sénateurs élus par le collège francophone ;

21 sénateurs de Communautés : élus par les conseils (Parlements) des Communautés et devant en faire partie. Dix sénateurs issus du Parlement flamand, dix issus du Parlement de la Communauté française et un issu du Parlement de la Communauté germanophone ;

10 sénateurs cooptés : 6 désignés par les 35 sénateurs flamands déjà repris, et 4 désignés par les 25 sénateurs francophones déjà repris.

Les sénateurs de droit (3 actuellement) : Les enfants du Roi, ou s’il n’en a pas, ses frères et sœurs. Ils doivent avoir 18 ans et avoir prêté serment devant le Sénat. Ils obtiennent le droit de vote à l’âge de 21 ans. Mais ils ne sont pas pris en compte lors de la détermination du quorum et, par tradition, ne votent pas.

Donc en ce qui nous concerne, le bulletin de vote ’Sénat’ que nous allons recevoir comportera, par parti politique, 15 candidats ’effectifs’ et 9 candidats ’suppléants’.

Lors des dernières élections fédérales le groupe ECOLO avait obtenu 2 de ces 15 sièges au Sénat.

Cliquez ici pour découvrir les candidats qui porteront nos couleurs au prochain scrutin. Vous y remarquerez, en tant que seconde suppléante, notre candidate luxembourgeoise, Sylvie Navarre, de Bertrix.


Elections des Représentants à la Chambre au suffrage universel direct (parlement fédéral) :

Les citoyens belges vont élire les 150 députés de la Chambre des Représentants (Parlement fédéral). Les sièges sont répartis selon les 11 circonscriptions existantes actuellement :

Flandre (total : 79)

- Anvers (24)
- Flandre orientale (20)
- Flandre occidentale (16)
- Limbourg (12)
- Louvain (7)

Wallonie (total : 49)

- Hainaut (19)
- Liège (15)
- Namur (6)
- Brabant wallon (5)
- Luxembourg (4)

Arrondissement bilingue BHV (total : 22)

- Bruxelles-Hal-Vilvoorde (22)

Cliquez ici pour découvrir les candidats Ecolo pour la circonscription du Luxembourg

Vers haut de la page

Quelle est la différence entre un candidat effectif et un candidat suppléant ?

Sur une liste, on retrouve des candidats effectifs et suppléants. On peut voter pour plusieurs candidats sur une même liste qu’ils soient suppléants et/ou effectifs.

Les candidats effectifs, s’ils sont élus, prendront place dans une assemblée. Ils assisteront à ses réunions et pourront prendre des décisions. Les suppléants, eux, iront plutôt sur "le banc de touche". Ils sont là, en réserve. Ils ne siègeront qu’en remplacement d’un membre effectif qui ne peut (député élu ministre, maladie grave, décès) ou ne veut plus être présent (démission). Les suppléants sont regroupés dans une liste supplémentaire, juste en dessous de la liste des candidats effectifs.

Vers haut de la page

Pourquoi sur la liste à la Chambre y a-t-il moins de candidats effectifs que de candidats suppléants ?

Le nombre maximum de candidats suppléants sur une liste de candidats est fixé à la moitié du nombre de candidats titulaires, majorée d’une unité (si le résultat de la division par deux comporte des décimales, celles-ci sont arrondies à l’unité supérieure). Il doit toutefois y avoir au moins 6 candidats suppléants.

Aucune liste ne peut comprendre un nombre de candidats effectifs supérieur à celui des mandats à conférer dans sa circonscription (Chambre) , ou son collège (Sénat). Pour notre circonscription à la Chambre (Luxembourg), il n’y aura que 4 élus tous partis confondus.

Un candidat peut, sur une même liste, être présenté à la fois aux mandats effectifs et à la suppléance.

Vers haut de la page

Comment émettre un vote valable ?

Voter en tête de liste (aussi appelé case de tête)

Lorsque l’électeur choisit de voter en « case de tête », il coche le cercle situé au-dessus de la liste, sous le sigle de la liste. Un vote « case de tête » signifie que l’on est d’accord avec le programme de la liste et surtout l’ordre dans lequel figurent les candidats.

Le vote de préférence

Il est aussi appelé "vote nominal". Dans ce cas-ci, l’électeur vote pour un ou plusieurs candidats figurant sur la même liste choisie. Il coche alors le cercle situé à droite du (ou des) candidats(s) de son choix.

L’électeur peut dans la même liste :

émettre son vote dans la case située en tête de la liste

OU

émettre son vote pour uniquement un ou plusieurs effectifs (votes nominatifs)

OU

émettre son vote pour un ou plusieurs effectifs et un ou plusieurs suppléants (votes nominatifs)

OU

émettre son vote pour uniquement un ou plusieurs suppléants (votes nominatifs)

Attention : si l’électeur a émis un ou plusieurs votes nominatifs, mais qu’il a en même temps émis un vote en case de tête de la même liste, son vote est valable mais son vote case de tête est considéré comme non avenu.

Vers haut de la page

Comment détermine-t-on qui est élu ?

Le nombre de sièges attribués à chaque liste s’obtient selon le "système D’HONDT".

Le total des bulletins contenant un ou plusieurs votes valables en faveur d’une liste constitue le chiffre électoral de celle-ci. Ce total est déterminé par l’addition des bulletins compris dans chacune des quatre sous-catégories (= bulletins de vote contenant des votes de liste + bulletins de vote contenant des votes nominatifs en faveur de candidats titulaires et/ou suppléants de cette liste).

On divise le chiffre électoral de chaque liste par 1, 2, 3, 4, etc.

Les quotients obtenus sont numérotés par ordre de grandeur jusqu’à concurrence du nombre total de sièges à répartir.

Vers haut de la page

Quel est la différence entre voter « case de tête » et voter pour chacun des candidats de la liste ?

En votant pour chacun des candidats, vous apportez une voix au parti, mais aussi votre soutien à chacun des participants de la liste, du premier au dernier.

En votant case de tête, vous apportez une voix au parti, et vous constituez un réservoir de voix à distribuer aux premiers candidats de la liste (dans l’ordre) pour éventuellement atteindre un seuil d’éligibilité.

Vers haut de la page