Eolien...ça bouge à Neufchâteau ?

Ce jeudi 14 juin 2012 était organisée, à l’Espace 29, une réunion d’information à la population concernant la présentation d’un projet éolien qui pourrait voir le jour partiellement sur notre territoire communal. Une autre réunion de même type était organisée par un autre promoteur et pour un autre projet dans notre commune le 20 juin.

Publié le vendredi 22 juin 2012
Cet article a reçu 0 commentaire

Un bon nombre de gens, principalement des communes de Neufchâteau et Léglise se sont rendus jeudi 15 juin dernier à l’Espace 29 pour y entendre les promoteurs du projet éolien appelé ’Lahérie-Ebly’, au sujet du projet d’implantation de maximum 12 éoliennes, le long et de part et d’autre de l’autoroute E411/E25, entre Lahérie et Ebly. Une bonne trentaine de personnes étaient aussi au rendez-vous de la seconde réunion concernant l’autre projet, complètement séparé du premier.

Le but de ces réunions, faisant partie de la phase obligatoire précédant l’introduction d’une demande de permis auprès des autorités wallonnes, était de commencer à recueillir les remarques, craintes et questions que les riverains et les citoyens pourraient avoir concernant les projets. Un procès verbal de ces réunions est établi très précisemment puisque toutes les discussions et échanges y sont enregistrées. Concernant la première réunion, le bourgmestre de Neufchâteau, ainsi que le premier échevin de Léglise y assistaient. Ils ont pu donner le point de vue de leur commune respective. Ils assurent entre autre qu’ils communiqueront aux responsables du projet les éventuelles questions et remarques des citoyens qui n’auraient pas été soumises à la réunion.

Un expert représentant la société chargée de l’étude d’incidence environnementale a présenté aussi le travail à réaliser sur le site, et la procédure à suivre préalablement à la demande de permis.Il a ensuite répondu aux questions posées dans le domaine des nuisances potentielles.

Le dossier avance donc, et la procédure est encore longue (plus d’un an, voire deux), mais le citoyen pourra encore intervenir lors des différentes phases qui précèderont la demande de permis.

Rien n’est donc encore fixé pour l’instant, et la principale inconnue vient toujours d’ailleurs de le Défense Nationale interdisant, jusqu’à nouvel ordre, toute construction haute dans une bonne partie de la province, et ce afin de permettre l’entrainement à basse altitude des avions de chasse. De plus, il semblerait que la position d’un radar météorologique situé à 5 km au nord des projets, puisse aussi venir jouer les troubles fêtes...

De son côté, ECOLO est heureux d’entendre que si certains projets peuvent se réaliser, la porte des négociations est grande ouverte, tant avec l’adminsitration communale qu’avec les coopératives citoyennes afin qu’une partie non-négligeable des retombées économiques des installations puissent être partagée d’une façon ou d’une autre avec les citoyens. La jeune coopérative Tchestéole se dit de son côté prête à représenter les citoyens tout au long de cette procédure et les invite à faire entendre leurs désirs et/ou leurs incertitudes en les contactant à l’adresse email : tchesteole@gmail.com

C’est dans ce même esprit que s’est déroulée ce mercredi 20 juin l’autre réunion d’information concernant le projet ’Tronquoy-Verlaine’. Ce n’est donc pas moins de trois projets que trois promoteurs défendent actuellement et simultanément sur le territoire de la commune. S’il est, pour l’instant, difficile d’imaginer qu’ils verront tous les trois le jour, rien n’est cependant impossible. A suivre donc ...