La locale Ecolo Neufchâteau vous invite pour une soirée débat le samedi 7 novembre en la salle de l’Institut St-Michel...

Et si on essayait autre chose ?

Décroissance, pic de pétrole, réchauffement climatique... Ces concepts se multiplient de plus en plus dans les médias sans qu’on en saisisse toujours les fondements et la portée. Une chose est certaine cependant, et de plus en plus de citoyens en ont conscience : nous ne pourrons plus continuer indéfiniment à produire et consommer comme nous le faisons actuellement.

Publié le jeudi 15 octobre 2009
Cet article a reçu 0 commentaire

Par solidarité pour les populations du sud qui n’ont pas la chance de bénéficier de nos moyens, mais aussi par respect pour nos enfants à qui nous risquons fort de léguer une terre épuisée de ses ressources.
Par-delà le politique qui se trouve trop souvent prisonnier de vues à court terme, un mouvement citoyen est en train de voir le jour, particulièrement en Grande-Bretagne, invitant chacun à s’impliquer dans la mise en place de pratiques réellement durables et solidaires. Ces groupes de citoyens responsables ont décidé d’engager leur ville, leur municipalité, leur commune dans un processus qui tient dès aujourd’hui compte des carences très prochaines en pétrole et des besoins de préservation de la planète.

Ces initiatives peuvent aller de la création de potagers collectifs ou de groupements d’achats solidaires tournés vers le bio et/ou le local, à la mise en place, au sein de coopératives, de structures autonomes de production d’énergie renouvelable. Certaines municipalités, en Angleterre, sont allées, sous l’impulsion de leur population, jusqu’à la création de monnaie locale, ayant cours dans les commerces, visant à favoriser le développement d’une économie de proximité ! Il ne s’agit sans doute pas de remettre en question l’euro ou la construction européenne, mais de proposer des outils ponctuels qui permettent de s’émanciper d’une économie par trop libérale, destructrice et contraignante. Quitte à inviter ensuite l’Europe, à partir de cette multiplication d’initiatives citoyennes, à prendre la bonne direction !

En Belgique, quelques communes sont en train de vivre cette dynamique des "villes en transition", portées par des groupes de citoyens conscientisés par l’urgence de réagir : à Bruxelles, à Liège, à Louvain-la-Neuve, des intiatives voient le jour.

Le mouvement des "villes en transition" atteint la Province de Luxembourg. Et pourquoi pas à Neufchâteau ?

C’est en tout cas le défi que voudrait lancer le groupe Ecolo local, en proposant dans un premier temps une information et un débat sur ce sujet. Sur quoi repose ce mouvement de "villes en transition" ? Quels en sont les enjeux ? Quelle en est l’urgence ? Comment peut-on le concrétiser dans une commune de dimension réduite comme Neufchâteau ? En invitant l’association des Amis de la Terre, à la pointe sur ces questions, le groupe souhaite baliser le terrain et évaluer la faisabilité d’un tel projet.

Mais pour cela, toutes les bonnes volontés sont les bienvenues. Car un mouvement de "ville en transition" ne doit pas rester étiquetté politiquement : c’est l’ensemble des citoyens, quelle que soit leur couleur politique, qu’il concerne. C’est pourquoi le groupe Ecolo souhaite lancer cette dynamique dans le cadre d’une soirée festive, ouverte à tous, qui dépassera ensuite largement, si tel est le souhait des participants à cette rencontre, le cadre du débat politique. Si un mouvement de "ville en transition" doit voir le jour à Neufchâteau, ce sera avec et pour tous les citoyens - en tout cas avec toutes celles et ceux qui le souhaitent.

Infos pratiques : Soirée débat le samedi 7 novembre à Neufchâteau, salle de l’Institut St-Michel.

18h15 : exposé-débat par Marcel Roberfroid, membre des Amis de la Terre (entrée libre et gratuite).

20h30 : soirée festive autour d’une potée ardennaise (Sur réservation -PAF repas : 8 €).

Pour toute info sur la soirée d’information et sur le projet "Neufchâteau, ville en transition" et/ou réservation : Ecolo Neufchâteau, Christian Fortin, tél. 061 27 89 63 ou cliquez ici