Hasin’i Madagasikara

Il y a quelques mois, des jeunes chestrolais proches de notre locale sont partis à Madagascar pour y vivre et y travailler. Lors d’un échange de courrier, ils nous ont fait parvenir une coupure de presse relatant une interpelation du parti vert Malgache envers les dirigeants actuels. Nous avons décidé de prendre contact avec ce parti, et voici leurs commentaires sur l’état des lieux actuel de la situation Malgache...

Publié le mardi 1er février 2011
Cet article a reçu 0 commentaire

BONJOUR LES ECOLOS,

C’est toujours édifiant de savoir que des Verts travaillent et participent pleinement pour une meilleure répartition équitable des ressources de notre Terre. Pour nous d’ici, la Belgique est réputée pour ses frites et moules, son chocolat et le climat pas toujours radieux !!
A travers votre présentation, nous voyons que vous avez une grande maturité en matière de gestion des régions et des collectivités à population diversifiées. La langue et la culture ne sont pas toujours les mêmes et chez vous c’est une réalité prise en compte par la politique.

Madagascar est une grande île avec une superficie de 592.000 km² pour 22 millions d’habitants. La langue officielle est le malgache et récemment avec l’adoption de la constitution de la 4eme république s’y ajoute le français, très peu pratiqué voir pas du tout par la population rurale malgache ! Ancienne colonie française, indépendante depuis 1960, l’île est découpée en 6 provinces, 22 régions, 119 districts, 1552 communes et quelques 16.000 quartiers ! nous comptons 130.000 membres avec carte de membre informatisée.

C’est (c’était ?) un pays riche en biodiversité, en ressources halieutiques, en ressources minières et pétrolières avec beaucoup de faunes et de flores endémiques mais avec la déforestation , le feu de brousse, l’insécurité et l’ignorance, nous craignons que notre lot de misères n’en finit plus !!!
Le parti Vert Hasin’i Madagasikara, (au passage le hasina (hassinà) est un arbre et est un vocable qui pourrait être traduit comme le "sacré" ...) est né juste quelques mois au début de la transition actuelle. Cela va faire un peu moins de deux ans au mois de juin.

Nous sommes centristes dans cette crise, nous ne sommes ni dans les mouvances des présidents déchus, il y en a trois, ni dans celle de la transition actuelle, non reconnue par la communauté internationale car non inclusive et non consensuelle ! De ce fait, les aides de développement sont suspendues depuis le début de la crise, seules sont maintenues les aides humanitaires.
Alors, c’est l’environnement qui en a payé le prix fort : trafic de bois de rose, de tortues, conclusion de contrat minier et pétrolier sans transparence aucune !! ce qui nous amène à prendre position d’une façon tranchante et d’être parfois vu comme une opposition !!!

Durant ces mois, nous avons installé nos bases dans toute l’île, nous couvrons actuellement toutes les régions et les districts avec 1100 candidats communaux lors des élections qui allaient se tenir le 20 décembre dernier et que le pouvoir actuel a annulé 2 jours avant la date limite de dépôt de candidatures !!! Avec cette conviction propre à nos membres, nous étions le premier parti à avoir des candidats dont les dossiers sont déposés et payés, loin devant le parti de l’actuel président de la transition et des autres mouvances.

Nous luttons pour qu’il y ait élection et élection transparente afin de regagner l’ordre constitutionnel et la reconnaissance internationale du pouvoir élu. Notre bureau national est à Antananarivo.

Récemment notre radio a été fermée par les militaires alors que nous n’avons émis que des chansons sur l’environnement et avons suivi toutes les procédures administratives à la lettre !!! mais ils ont crée une ordonnance qui nécessite l’accord des hauts dignitaires, nous sommes toujours dans l’attente de cette signature, notre radio est toujours fermée alors que les autres ont été réouvertes !

Nos candidats maires sont connus maintenant et subissent les intimidations et montage de dossiers divers pour les exclure de la course mais nous continuons et nous nous préparons pour toutes les élections à venir : députations et présidentielles.
Notre présidente nationale, Mme Saraha Georget Rabeharisoa est d’ailleurs candidate aux présidentielles.Elle est également sénatrice du Conseil supérieur de la transition et présidente de la commission environnement et gestion des cataclysmes naturels. C’est à ce titre que nous pouvons contrôler l’exécutif ! Elle est également 2eme vice-présidente de la Fédération des Verts Africains FEVA et notre parti est le président des Verts de l’Océan Indien. La FEVA a 3 représentants au sein du global green. La prochaine réunion des Verts Mondiaux aura lieu au Sénégal en 2012.

Voilà sur notre parti, nos ambitions sont affichées et nous travaillons pour atteindre nos objectifs et non pour faire de la figuration. Merci pour votre patience car c’est une longue lecture !! Après ce topo, nous valorisons la compétence de nos membres pour entretenir les bases en attendant les élections !!! dans l’attente de vous lire, à bientôt !

NDLR : Consultez le magnifique site web des Verts Malgaches sur : http://www.hasinimadagasikara.mg et n’hésitez pas à laisser vos questions, ou autres commentaires sur le forum attaché à cet article, nous essayerons d’obtenir les réponses !

forum