Une alimentation de qualité contribue à une meilleure santé publique :

La malbouffe n’est pas une fatalité !

L’affaire de la « lasagne au cheval » est très révélatrice de la difficulté de contrôler la qualité alimentaire dans un marché ouvert, large comme l’Union européenne, et la plupart du temps mondialisé. La multiplication des opérateurs et des kilomètres parcourus rend quasiment impossible de maîtriser toutes les étapes de la production et de la transformation. La voie est donc ouverte à toutes les fraudes possibles et à des risques pour la santé, malgré l’arsenal de règlements et d’institutions de contrôle qui a été mis en place depuis « la vache folle ».

Publié le jeudi 21 février 2013
Cet article a reçu 0 commentaire

L’alimentation, c’est la base de notre santé ! La qualité alimentaire ne
doit pas être sacrifiée au bénéfice du profit financier. Comme le dit
l’adage « on ne joue pas avec la nourriture »…
Ecolo n’a pas attendu la crise de la dioxine, ni celle de la vache folle, ni
celle de la « lasagne au cheval » pour faire des propositions fortes pour
une alimentation de qualité.
Il y a des mesures à prendre pour que chacun puisse bénéficier d’une
alimentation de qualité, qui allie goût et santé et qui soit favorable aux
consommateurs et aux producteurs !
Pour cela, il est nécessaire d’agir pour réguler l’industrie de
l’alimentation, mieux informer le consommateur et privilégier les
circuits courts.

Les propositions d’Ecolo pour une alimentation de qualité :

Mieux soutenir les circuits courts
Le circuit court permet de réduire le nombre d’intermédiaires entre le consommateur et le producteur. Il assure un revenu équitable au producteur et un prix juste au consommateur. La proximité renforce la transparence de la filière, valorise le savoir-faire des producteurs et améliore la qualité des produits et des services.

Renforcer le contrôle et la traçabilité des produits pour une transparence absolue
Mieux informer le consommateur. Les consommateurs doivent avoir accès à une information totalement transparente… et lisible sur la composition et l’origine de leur alimentation, l’étiquetage doit remplir ce rôle.

Réguler à tous les niveaux l’industrie de l’alimentation pour garantir la qualité de la production alimentaire
Pour Ecolo, il importe d’écarter des chaînes de production alimentaire les acteurs financiers intéressés par le seul profit et qui, par le jeu de la spéculation, maintiennent une pression sur la qualité et la sécurité de la chaîne alimentaire.

Des mesures structurelles pour une alimentation saine pour tous
Sucres et sels ajoutés, graisses transformées, résidus de médicaments ou pesticides… autant d’éléments nocifs pour la santé à bannir de nos assiettes.

Lire l’article détaillé à ce sujet